8 plantes méditerranéennes à ne pas manquer ce Printemps Eté

Le Printemps est arrivé depuis quelques semaines et les choses se mettent doucement en place ici sur la Côte d’Azur. Bien sûr, qui dit Printemps, dit renaissance, dit floraison de plantes méditerranéennes. Et quelle floraison !

Comme chaque année, nous avons droit à une explosion de couleurs de part et d’autres de plantes qui poussent de partout (terre, sol, mur…). Ces plantes du sud viennent embellir tous les recoins de la région de la ville au sentier balisé du Mercantour. Une vraie bouffée d’oxygène pour les citadins et les randonneurs qui n’hésitent pas une seconde à partir à la cueillette. En effet, après un hiver assez terne, retrouver les beaux jours et les plantes méditerranéennes lors de balades bord de mer sur la Côte d’Azur est un vrai remède naturelle pour retrouver joie et sérénité. Les cueillir, décorer son intérieur avec, les sentir… un vrai plaisir pour les yeux !

Et cerise sur le gâteau, la région PACA possède 75% d’espaces naturels en France où on peut retrouver les 2/3 des espèces végétales françaises. On compte environ 4700 plantes à fleur dans le sud de la France qui viennent embellir les jardins méditerranéens, il y a de quoi faire pour la cueillette !

Voici une petite liste de floraisons à ne pas manquer ce printemps/été (celles que j’affectionne le plus) :

1. Bougainvilliers

C’est la floraison que j’attends le plus. Ses couleurs violette et fushia m’ont toujours captivées. Elles décorent les villages du sud de la France à merveille et même les rues de Nice et Antibes. Sa floraison commence à partir du mois de mai mais c’est bien au mois de juin/juillet où sa couleur est la plus éclatante, à son apogée. Introduite par le navigateur français Antoine de Bougainville après un voyage en Amérique du sud, les bougainvilliers se sont parfaitement acclimatés à la Côte d’Azur et font le plus grand bonheur des sudistes comme des touristes. Impossible de ne pas s’arrêter devant pour les admirer, contempler, méditer.

2. Amandiers

On la confond souvent avec la fleur de cerisier de Tokyo connu du grand public. Leur ressemblance est frappante et une fois qu’on découvre les amandiers en fleur sur la Côte d’Azur, on se dit qu’ils ont droit eux aussi à leur statut de « Star ». La floraison débute entre février et mars et viennent apporter de la douceur en saison hivernale. Alors que les mimosas s’estompent à la fin de l’hiver, le spectacle des plantes méditerranéennes continue avec les fleurs d’amandier, symboles de l’amour et de la virginité.

Ces fleurs ont la particularité de pousser avant même que les feuilles fassent leur apparition.

3. Jacarandas

Un de mes plus gros coups de coeur ! Pour la petite histoire, j’ai découvert cet arbre en juin 2021 alors que je venais d’avoir un accident de voiture en face d’un arbre aux feuilles bleues violettes (j’ai été percutée par un autre véhicule mais rien de grave… Plus de peur que de mal!). Alors que j’étais au téléphone avec l’assurance, j’admirais en même temps cet arbre si originale de par sa couleur bleu lavande… J’ai complètement zappé l’accident et le choc que cela a pu produire en moi, tellement j’ai été obnubilée par la beauté de cet arbre ! Tout n’est qu’une question de perception, j’ai focalisé mon esprit sur quelque chose de positif et beau 🙂

Tout comme les bougainvilliers, cet espèce nous vient tout droit d’Amérique du Sud. C’est une plante tropicale qui fleurit à partir de juin et dont la floraison est très courte (15 jours uniquement)! L’appareil est indispensable à cette période de l’année pour immortaliser cette arbre qui décore la Côte d’Azur avec perfection.

4. Les champs de lavandes et de tournesols

On ne les présente plus ! Les champs de lavandes ont un succès incroyable et attirent un panel de touristes chaque été venant de tout horizon. Comme les Jaracandas, leur floraison est très courte (de mi juin à mi juillet) alors à vos appareils! En plus des champs de lavandes, nous avons leurs cousines, les champs de tournesols, un peu moins répandus que leurs consoeurs mais tout aussi pétillants et solaires. Le spot idéal pour les admirer se situe surtout en Provence (à Valensole notamment) à 2H30 de Nice.

L’idéal serait surtout d’y passer le weekend pour visiter à la fois les champs de lavandes et de tournesols, les gorges du verdon et le village de Moustier Sainte Marie, un des plus beaux villages de France.

5. Les champs de coquelicots

La star du printemps avec son rouge vif, on retrouve surtout les champs de coquelicots en sillonnant les routes de Provence au même titre que les champs de lavandes et de tournesols. Se retrouver face au champs de coquelicots, c’est comme se retrouver devant un tableau de Monet ou de Van Gogh qui prendrait vie tout d’un coup. Ces célèbres artistes sont tombés sous le charme de ce rouge flamboyant et s’en sont beaucoup inspirés pour leurs tableaux.

6. Les champs de pâquerettes

Une de mes plantes préférées au printemps ! Dès qu’elles apparaissent, cela me mets en joie car c’est synonyme de beau temps et de beaux jours à venir. Elles poussent de façon spontanée dans les champs, les prairies, les chemins, sur les gazons… On la confond souvent avec la marguerite qui est la grande pâquerette. Ce sont des vrais petits rayons de soleil au quotidien. Elles fleurissent toute l’année mais principalement entre mars à novembre.

7. Agapanthes

Les agapanthes font partie des plantes méditerranéennes les plus exotiques qui plaisent énormément par sa couleur bleue violette. Elle ne passe clairement par aperçue avec son style particulier et sa belle couleur teintée tantôt de bleu azur et de bleu violet. Les jardiniers et les paysagistes en raffolent et aiment l’utiliser pour embellir les jardins méditerranéens. D’origine sud-africaine, sa floraison commence à partir de Mai jusqu’en Septembre et vient décorer à la perfection les jardins et les parcs de la Côte d’Azur.

8. Albizias ou Arbre de Soie

Implantés en 2012/2013 sur la Place Garibaldi à 200 mètres de l’atelier de création de parfum Jumalee Nice, les albizias qu’on appelle aussi « arbres de soie » en raison de ses feuilles en plumeau apportent une couche de couleurs supplémentaire sur le tableau (en plus du jaune des façades et le ciel bleu).

J’aime me languir sur cette place avec un verre en terrasse devant cette composition de couleurs très réussie et le contraste du volume entre le plat des façades et les arbres touffus. Cela est très agréable pour les yeux. Ce petit arbre tropical fleuri de juillet à septembre.

Et vous, quelles sont vos plantes méditerranéennes que vous ne voulez pas manquer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.