“Le monde de Steve McCurry”, incroyable exposition de photos à Paris

Bien que je sois partie de Paris pour aller vivre ma meilleure vie sous le soleil de Nice, je dois avouer que s’il y a bien un truc qui me manque terriblement de mon ancienne vie parisienne, c’est d’aller flâner dans les musées devant toutes les expositions de grands artistes (peintre, photographe, sculpteur, créateur de mode..etc.). Il existe quand même des musées reconnus dans le sud de la France tels que la fondation Maeght, le musée Matisse, le musée Picasso…, mais cela ne vaut pas les musées et expos de Paris !

Alors j’ai décidé de vous proposer un nouveau post plus artistique, loin de la mer et des palmiers de la Côte d’Azur. Parce qu’à la base, c’est plutôt « de Paris à Nice  » pour fuir la grisaille, mais aujourd’hui, on fait le vol retour direction la Capitale pour aller se cultiver un peu et pas avec n’importe quelle exposition ! En effet, lors de mon dernier séjour à Paris en décembre dernier, j’ai eu l’occasion d’aller voir l’incroyable exposition “le monde de Steve McCurry” du célèbre photographe américain Steve McCurry, un photo reporter connu pour avoir couvert de nombreux zones de confits. Et je peux vous dire que cette expo m’a fait voyager comme jamais ! Les clichés sont d’une beauté et d’une netteté incroyable à tel point qu’on aurait dit des tableaux.

Sa particularité, c’est:

« L’inattendu, le moment du hasard maîtrisé, qui permet de découvrir par accident des choses intéressantes que l’on ne cherchait pas »

Steve MCCURRY

1. Le Monde de Steve McCurry, une rétrospective complète à ne pas rater

L’exposition propose une rétrospective très complète des clichés de Steve McCurry mettant en lumière des moments d’histoire, de guerre, de joie, des instants de vie éphémères parcourant ainsi les quatre coins de la planète. Le principal atout de cette expo, en plus de la qualité des oeuvres, est qu’on nous fourni l’appareil audio pour écouter l’histoire des photos les plus marquantes de l’exposition. Le simple fait d’écouter le photographe qui recontextualise le moment de la prise apporte un côté profondément humain et authentique. Notre cerveau se met en marche, on imagine, on visualise, on suppose, on ressent… Ce qui a fait le succès de cet expo.

Exposition de Photographie « Le Monde de Steve McCurry » au Musée Maillol, Paris 7

2. Le plus célèbre des clichés

On ne présente plus son cliché, devenu le plus iconique de l’histoire de la photographie, celui de la « jeune afghane aux yeux verts » qui a fait le tour du monde pour le National Geographic et qui devient l’emblème de toute une histoire, celui de l’invasion soviétique en Afghanistan en 1985 en pleine guerre froide. Cette jeune fille s’appelle enfaite Sherbat Gulla et son regard aura marqué l’esprit de nombreuses personnes à travers le monde avec ses yeux verts perçants et hypnotiques. Le monde entier découvrira les ravages de la guerre à travers son visage et on remerciera la photographie pour son pouvoir de faire bousculer les choses.

Sherbat Gulla Steve McCurry
Sherbat Gulla, L’afghane aux yeux verts perçants

3. Embarcation pour le Tour du Monde

Ainsi, vous parcourirez le monde à travers les clichés de McCurry en partant de l’Afghanistan, puis en passant par le Tibet, le Vietnam, le Cambodge, l’Inde, l’Irak, la Jordanie, l’Afrique du Sud… chacun des clichés immortalisent à la fois des moments d’histoires atroces comme quand Saddam Hussein a décidé d’incendier les 700 puits de pétroles lors de la guerre du Koweit voyant ainsi les chameaux agonisés mais aussi des moments simples d’une ou de plusieurs vies quelque part sur Terre. Cette exposition nous permet de percevoir ainsi le monde mais aussi sa propre vie sous un nouvel angle.

Pour ma part, je suis sortie de cette exposition assez remuée. Un flot d’émotions devant chaque cliché, c’était intense ! On dit qu’une exposition est réussie lorsqu’elle touche en plein coeur… moi, ça m’a percuté de plein fouet et je ne m’en remets toujours pas…

Voici une sélection de photos ci-dessous:

4. Plus d’Informations sur l’exposition « Le Monde de Steve McCurry »

Date : l’exposition est ouverte jusqu’au 29 mai 2022 tous jours de 10h30 à 18h30 (mercredi jusqu’à 22h)

Tarif : 15€ pour les adultes – 14€ pour les seniors dès 65 ans – 13€ pour le tarif réduit

Lieu : Musée Maillol, 59-61 rue de Grenelle 75007 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.